Dimanche 26 mai - 6ÈME DIMANCHE DE PÂQUES - de la Férie
Lectures du jour sur AELF.org : 1e lecture - Ac 15, 1-2.22-29 | Psaume - Ps 66 (67), 2-3, 5, 7-8 | 2e lecture - Ap 21, 10-14.22-23 | Evangile - Jn 14, 23-29

CE MOIS-CI

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31

ÉDITORIAL

La vie trop médiatisée de Vincent Lambert réclamerait une réflexion longue et argumentée. Les chrétiens n’ont-ils pas leur mot à dire ? Rappelons que la Loi Léonetti, révisée en 2016, ne permet pas que l’on s’appuie sur elle pour provoquer la fin de vie de Vincent Lambert. En effet, celle-ci n’autorise pas «la sédation longue avec arrêt des soins à visée nutritionnelle» : Vincent Lambert ne subit pas de «souffrance insupportable» et ne fait pas l’objet «d’obstination thérapeutique». Donc, l’arrêt des soins est illégal... De plus, le légal n’est pas toujours moral ! «Cet homme, traumatisé crânien lourdement handicapé, tétraplégique et dépendant» (Mgr Aupetit) est dans un état voisin de celui de Michaël Schumacher et de plus de 1500 accidentés, en état pauci-relationnel. On "constate qu’il a les yeux ouverts, qu’il respire normalement, qu’il est dans un état stable, pas du tout en fin de vie» (Mgr Aupetit). Il nécessite des soins de nursing, d’une kinésithérapie. 
La nutrition et l’hydratation nécessaires à sa vie se font par sonde. Considérées jusqu’en 2016 comme des soins, elles apparaissent discrètement dans la loi comme des traitements ! Glissement sémantique qui ouvre sur l’euthanasie. On nourrit bien un enfant, un grand malade, un vieillard incapables de manger seuls. On en prend soin. 
O Dieu, Père, source de toute vie, par Marie, «Aurore du monde nouveau, Mère des vivants», nous T’implorons de donner à nos contemporains «la grâce d’accueillir la vie comme un don toujours nouveau, la joie de la célébrer avec reconnaissance... et le courage d’en témoigner avec une ténacité active...» (St Jean Paul II) afin de bâtir avec Toi la civilisation de l’amour, de l’amour jusqu’au don de soi. 
Fêtons aujourd’hui ces mamans courageuses, éprouvées par le handicap d’un enfant, mais capables de faire pour eux le don de leur vie jusqu’au bout. 

ZOOM SUR

PARCOURS ALPHA
Lieu d'échanges autour d'un repas
ADORATION
Adorer 24h/24 7j/7
DÉVELOPPER LA PAROISSE
Pour faire vivre l'Eglise
RENCONTRER UN PRÊTRE
Pour recevoir le sacrement de réconciliation et parler à un prêtre
LA PAROISSE EN VIDÉOS
Le dynamisme de la paroisse en images (sur Youtube)
JEUNES
Toutes les propositions pour les jeunes !

Paroisse Saint-Just de Bretenières - Diocèse d'Autun, Chalon, Mâcon - © 2016 - 2019 - Mentions légales
03 85 42 50 55 - secretariatparoissesaintjust@gmail.com - -